Divorce sans avocat : est-ce possible ?

Site d'informations et d'aides juridiques

Malgré le fait que les futurs divorcés peuvent divorcer par consentement mutuel, la procédure peut toutefois durer longtemps et coûter relativement cher.

La nécessité d’avoir un avocat pour un divorce contentieux

Durant un divorce à l’amiable, les anciens époux doivent tout de même recourir aux services d’un avocat. En effet, les deux parties peuvent être représentées chacun par un avocat ou si elles le souhaitent, elles peuvent être assistées par un seul. Le choix de l’avocat devra se faire dès le dépôt de la requête conjointe. Dans ce contexte, l’avocat est chargé de faire la rédaction d’une convention de divorce qu’il devra aussi contresigner.

Possibilité de divorcer à l’amiable sans avocat

L’époux qui sollicite le divorce est tenu de faire rédiger une requête signée par un avocat, à peine de nullité de la procédure de divorce. Cet expert du droit a pour mission de défendre l’époux requérant durant de la première audience qui concerne généralement les tentatives de conciliation. Par la suite, l’avocat l’assistera durant l’audience de plaidoirie. Aux termes de cette plaidoirie, le divorce sera prononcé.

Quant à l’époux défendeur, il a la possibilité de choisir de ne pas se faire assister ou représenter par un avocat. D’ailleurs, il peut même ne pas se présenter aux audiences. Toutefois, malgré le fait que l’assistance de l’avocat n’est pas obligatoire pour cet époux, il peut quand même en avoir un.

La possibilité de divorcer sans avocat via internet

Généralement, seuls les cas de divorce les plus simples à gérer peuvent être réalisés par le divorce en ligne ou divorce par Internet. Ces cas de divorce par consentement mutuel concernent les divorces des couples sans enfant ou sans ouverture de procédure de surendettement. Dans ces cas, l’internet présente des solutions aux couples qui souhaitent divorcer. À noter que ce sont des sites qui émanent des cabinets d’avocat, et donc le dossier déposé par les époux est géré par ce professionnel du droit qui lance la procédure, la suit et la traite. De ce fait, le recours à l’avocat est ici obligatoire.

Dans le cas où le dossier déposé par les époux ne présente aucune difficulté, ces derniers ne sont tenus de rencontrer en personne leur avocat que le jour de l’audience devant le juge aux affaires familiales. Toutefois, il paraît judicieux de le rencontrer avant cette audience afin de discuter du dossier ou pour apporter de plus amples explications et de précisions sur le principe et les modalités de la rupture.

Mais le point fort du divorce par internet c’est qu’il est moins onéreux et nettement plus rapide. L’avocat a moins d’actes et de rendez-vous. Ce qui équivaut à moins de factures et plus de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *