Demande de visa en France – quelles sont les démarches à suivre ?

Site d'informations et d'aides juridiques

Le séjour d’un étranger au sein d’un pays comme la France est réglementé. La demande de visa est indispensable si l’on veut passer quelque temps dans un pays étranger, quel que soit le motif. Il est nécessaire de bien comprendre les démarches et procédures pour son obtention afin de ne pas perdre de temps.

À quoi sert le visa long séjour ?

Ce document est requis pour tout étranger voulant résider en France pendant une période de trois mois ou plus. Il ne faut pas le confondre avec le visa court séjour qui est limité à trois mois. Néanmoins, il y a des étrangers qui ne sont pas contraints de demander un visa long séjour. Ce sont notamment les Suisses, les Européens, et les ressortissants d’Andorre, de Monaco et de Saint-Marin.

Qu’en est-il du visa long séjour valant titre de séjour ?

Contrairement au visa de long séjour tout court, ce visa est délivré à tout étranger pour une durée de 3 mois à 1 an. Le motif est généralement d’ordre familial, mais il peut concerner également ceux qui prévoient de suivre des études en France ou d’y travailler. Il est néanmoins important de savoir que tout le monde ne peut en bénéficier. On l’autorise exclusivement pour les époux des ressortissants français, les étudiants, les chercheurs, les travailleurs temporaires et les visiteurs. Autrement dit, ces personnes ne sont pas censées rester longtemps en France.

Pour obtenir ce visa, il faut que la demande soit effectuée trois mois au plus tard après l’arrivée en France. Elle doit s’effectuer auprès de l’office français de l’immigration et de l’intégration. Il y a une taxe à payer dans le cadre de cette demande de VLS-TS. Elle varie suivant la mention du VISA, par exemple, le montant de taxe qu’un étudiant devrait payer n’est pas le même que celui d’un scientifique.

À l’issue de cette période d’une année, l’étranger peut prolonger son séjour en France. Toutefois, il doit demander une carte séjour auprès de la préfecture. Seulement, il ne faudrait pas attendre que votre Visa soit échu avant d’en faire la demande. Vous risquerez d’être en situation irrégulière.

Expulsion d’un étranger

Un étranger risque l’expulsion s’il se trouve en situation irrégulière. Par exemple, son visa long séjour n’est plus valide, or il n’a pas de carte de séjour.

La personne concernée sera reconduite à la frontière et il devrait ensuite quitter la France. Mais il ne faut pas obligatoirement être en situation irrégulière pour être expulsé. Toutes les personnes représentant une menace pour la France risquent toute expulsion. C’est le cas par exemple des criminelles, des proxénètes ou des trafiquants de drogue.

Il faut cependant retenir que les étrangers ayant fait l’objet d’expulsion ou mesure d’éloignement pourront effectuer un recours auprès du tribunal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *