Devenir un commissaire de justice : le guide

Le marché du travail ne cesse d’évoluer afin de permettre aux professionnels d’exercer un métier qui concorde avec leurs compétences et leurs préférences. Le métier de commissaire de justice fait partie de ces métiers nouvellement créés. Découvrez dans notre guide comment vous pouvez faire pour devenir un commissaire de justice.

Les formations à suivre pour devenir un commissaire de justice

Le métier de commissaire de justice regroupe la profession d’un commissaire-priseur de justice et la profession d’huissier de justice. Grâce à cette combinaison, l’exercice de cette activité permet au professionnel de réaliser les différentes tâches de ces métiers comme :

  • La signification et l’exécution des décisions de justice.
  • La notification d’actes judiciaires.
  • La réalisation d’inventaire et la fixation de prix de biens.

Sur savoir-juridique.com, vous pouvez en savoir plus sur les missions de ce professionnel. Pour pouvoir travailler en tant que commissaire de justice, vous devez suivre quelques formations. La première est un cursus universitaire en fac de droit sanctionné par master. Mais vous pouvez aussi suivre une formation équivalente. Avec le Master, vous pourrez intégrer l’Institut national de formation des commissaires de justice pour suivre une formation de 2 ans. L’intégration de l’institut se fait par voie de concours. Pour en savoir plus sur les formations à suivre pour devenir un commissaire de justice. Vous pouvez consulter le site metier.org.

A lire également  Les aides juridiques : Quels sont les critères pour en bénéficier ?

Les qualités requises pour l’exercice du métier de commissaire de justice

En plus d’avoir suivi les formations requises pour devenir un commissaire de justice. Il est nécessaire de disposer de qualités indispensables pour mener à bien toutes les missions qui vous seront confiées. La première qualité nécessaire est la capacité d’écoute. Ceci afin de pouvoir comprendre efficacement les besoins des clients. Outre cette capacité, le commissaire de justice se doit de disposer de qualités humaines. De cette manière, il sera en mesure de prendre en charge même les affaires les plus délicates. Des compétences diplomatiques et une fermeté sont donc de rigueur dans cette profession. Pour être un bon commissaire de justice. Vous devez disposer d’une bonne capacité de communication. Cette capacité est nécessaire pour vous permettre de régler les litiges à l’amiable en apaisant les tensions entre les parties concernées. Enfin, l’exercice du métier de commissaire de justice nécessite un excellent sens de la discrétion. En effet, vous serez tenu au secret professionnel. Ce qui vous oblige à ne pas divulguer les informations confidentielles de vos clients.

Les conditions générales pour devenir commissaire de justice

Quelques conditions ont été établies pour accéder à la profession de commissaire de justice. En effet, pour pouvoir exercer ce métier sur le territoire français, vous devez être de nationalité française ou être un ressortissant de l’Union européenne. Vous devez aussi disposer d’un casier judiciaire vierge. A cet effet, vous devez ne pas avoir été condamné pénalement pour des agissements contraires aux mœurs ou encore à l’honneur.  Enfin, vous ne devez pas avoir été frappé par une faillite personnelle ou de l’interdiction qui est prévue par l’article L. 653-8 du code de commerce.

A lire également  Comment profiter d’un conseil juridique gratuitement proche de chez vous ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*