Dans quels cas faire appel à un notaire ?

Site d'informations et d'aides juridiques

Le notaire est un acteur de la profession libéral possédant plusieurs cordes à son arc. Cet auxiliaire de justice est un membre incontournable dans le cadre de la résolution des conflits. Il vous sera d’une grande aide dans la vie quotidienne. Il est chargé de rédiger les contrats les plus importants de votre vie tels que : les contrats de mariage, de succession ou immobilier. Peu importe l’image que vous vous faites de cet homme en costume noir, il est atout dont vous aurez besoin inévitablement.

Un notaire dans le cadre de l’immobilier

L’intervention d’un notaire est une contrainte lorsqu’il s’agit de l’authentification des actes des biens immobiliers ou des droits sur ces biens. Si vous ne vous trouvez pas dans une situation pareille, rien ne sert de faire appel à un notaire. Ce professionnel est chargé de monter un dossier immobilier en bonne et due forme tout en luttant contre le blanchiment de fonds financiers. Au cours d’une transaction immobilière telle que l’achat ou la vente d’une maison ou d’un appartement, vous aurez besoin de l’assistance d’un notaire qualifié. Pour faire une publication de votre annonce, il faut au préalable authentifier l’acte devant un notaire. Cet officier public est également chargé de collecter les impôts et taxes sur les ventes réalisées.

Contactez un notaire pour l’établissement d’un acte de vente présente de nombres avantages surtout en matière de sécurité. Il est crucial de savoir que c’est l’acheteur qui sélectionne le notaire. Mais le vendeur peut s’il le souhaite, se faire accompagner par le sien et les frais sont répartis entre les deux officiers publics à la charge de l’acheteur.

Un notaire dans le cadre d’une succession ou d’un contrat de mariage

Lorsque la succession concerne un bien immobilier, l’intervention d’un officier public est obligatoire. Son expérience sera utile lors de l’établissement d’un acte de propriété concernant le changement de propriétaire. La présence d’un notaire est également exigée pour la rédaction d’un contrat de mariage, d’un testament ou d’un acte de donation. Si le défunt ou l’héritier est de nationalité étrangère, il aura automatiquement besoin d’un notaire.

Dans le cadre d’une succession, la présence de cet auxiliaire de justice est requise lorsque les sommes en jeu sont élevées ou encore que la succession est complexe. Il est chargé d’identifier les héritiers du défunt lors de l’ouverture du dossier. Pour attester de la qualité de l’héritier, il faut un acte notarié et même si l’héritier souhaite renoncer à son héritage il doit le faire en présence d’un notaire. L’ayant droit ne souhaitant pas profiter de sa part d’héritage, ne doit en aucun cas s’opposer aux dons et legs effectués par le défunt de son vivant. La renonciation à une succession est considérée comme un acte notarié dont les procédures sont lourdes. Dans le cadre du contrat de mariage, les conjoints doivent solliciter les services d’un notaire en fonction du régime matrimonial sélectionné surtout s’il s’agit de la communauté réduite aux acquêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.